Page d’accueil  »   À propos de La Famille  »   Profession de Foi

Profession de Foi

La Famille Internationale (LFI) est une communauté chrétienne internationale qui se consacre à partager le message de l'amour de Dieu avec les hommes et les femmes du monde entier. Nous croyons sincèrement que tout le monde peut avoir une relation personnelle avec Dieu par l'intermédiaire de Jésus-Christ, ce qui leur procure le bonheur et la paix de l'esprit, et les pousse à venir en aide à leurs semblables et à partager la bonne nouvelle de Son amour. Nos croyances fondamentales sont généralement identiques à celles qui sont chères aux chrétiens du monde entier; mais nous avons aussi adopté des doctrines que l'on peut qualifier de novatrices. Notre application du principe fondamental de la Loi d'Amour de Dieu telle que Jésus l'enseignait—à savoir, d'aimer Dieu et d'aimer notre prochain comme nous-mêmes, ce qui, disait-Il, englobe « tout ce qu’enseignent la Loi et les prophètes » (Matthieu 22:37–40)—est une partie intégrante de notre vie et de notre foi.

Nos Croyances

La Parole de Dieu

La Parole de Dieu est la pierre angulaire de notre croyance et de notre pratique. Nous croyons que la Bible est la Parole de Dieu, écrite par des hommes de foi qui étaient inspirés par l'Esprit Saint (2 Pierre 1:21). Ses principes éternels sont la base de notre foi, et sa vérité le fondement de notre message au monde.

Nous croyons que Dieu est un Dieu vivant, et qu'aujourd'hui encore, Il continue de parler à Ses enfants pour leur transmettre Son message au moyen de révélations, de prophéties, de conseils, et de directives spirituelles.

La Parole de Dieu expose le plan de Dieu pour l'humanité, elle nous explique comment vivre en harmonie avec Dieu et nos semblables, elle guide nos actes et nos décisions, elle nous fortifie et occupe une place essentielle dans notre croissance spirituelle.

Jean 1:1; Matthieu 24:35; Jean 8:31–32; Matthieu 4:4; Romains 10:17, 15:4; Actes 2:17; Amos 3:7; Proverbes 1:23

Dieu

Nous croyons en un Dieu unique, omnipotent, omniscient, omniprésent et éternel, Créateur de l'Univers et de tout ce qu'il contient, et qui le maintient en bon ordre de marche. La Bible nous enseigne que « Dieu est Esprit » (Jean 4:24) et que « Dieu est amour » (1 Jean 4:8). Nous croyons qu'Il aime chaque être humain d'un amour infini et éternel, et qu'Il désire amener chaque homme, chaque femme et chaque enfant à nouer une relation personnelle avec Lui.

Dieu existe de toute éternité au sein de la Trinité composée de trois personnes distinctes et inséparables : Dieu le Père, Jésus le Fils et le Saint-Esprit.

Esaïe 43:10–11; Jean 4:24; Jean 14:23; 1 Jean 4:19, 5:7; Matthieu: 28:19; 1 Corinthiens 8:6; Apocalypse 4:11

Jésus-Christ

Dieu a tant aimé le monde qu'Il lui a donné Son fils unique, Jésus-Christ, pour apporter le Salut au monde (Jean 3:16) et pour expliquer à l'humanité la nature de Son amour. Jésus est la manifestation de l'amour de Dieu: Il est mort crucifié et a pris sur Lui les péchés de l'humanité, afin que par Son sacrifice, les hommes soient réconciliés avec Dieu (Esaïe 53:4–6).

Nous croyons que Jésus a été miraculeusement conçu de l'Esprit Saint et qu'Il est né de la Vierge Marie. Il a pris une forme humaine et a vécu parmi nous afin de devenir le médiateur entre Dieu et les hommes. (1 Timothée 2:5). Trois jours après Sa mort, Jésus est ressuscité et, 40 jours plus tard, Il est monté au Ciel (Actes 1:3). Nous croyons qu'Il reviendra un jour parmi nous pour établir Son règne d'amour et de justice sur la Terre (Apocalypse 11:15).

1 Timothée 3:16; Jean 1:14; Philippiens 2:5–11; Hébreux 4:14–15; 2 Corinthiens 5:21; 1 Pierre 2:24–25; 1 Corinthiens 15:3-6; Matthieu 28:18; Actes 1:9–11

Le Saint-Esprit

Avant de monter au Ciel, Jésus a promis à Ses disciples qu'Il leur enverrait le Saint-Esprit pour les instruire, pour les encourager dans leur vie spirituelle et pour les guider dans leur relation avec Dieu; Il leur a aussi promis qu'Il serait toujours avec eux (Jean 14:16).

Avant de monter au Ciel, Jésus a promis à Ses disciples qu'Il leur enverrait le Saint-Esprit pour les instruire, pour les encourager dans leur vie spirituelle et pour les guider dans leur relation avec Dieu; Il leur a aussi promis qu'Il serait toujours avec eux (Jean 14:16).

Jean 16:7,13; Actes 1:5,8; Jean 14:15–18,26; Luc 11:13; Romains 8:26–27; 1 Corinthiens 12:4–11; Proverbes 8: 1, 23, 30

La Création

Nous croyons que Dieu a créé l'univers conformément au récit biblique de la Création. Dieu a formé le premier homme et la première femme à Son image, et Il leur a insufflé le souffle de vie (Genèse 2:7); c'est ainsi qu'ils sont devenus des âmes vivantes, par le processus de la création divine et non pas au terme d’une évolution due au hasard. La création visible de Dieu constitue la preuve indéniable de Son existence invisible (Romains 1:20).

Nous croyons que Dieu a donné à l'humanité la responsabilité de s'occuper de la Terre et de toutes les créatures qui la peuplent.

Genèse 1:1; 26–27, 2:15; Psaume 8:4–8, 33:6–9; Jérémie 32:17; Hébreux 11:3

Le Salut par la Grâce

Nous croyons que le premier homme et la première femme furent créés par Dieu, innocents de tout péché. Il leur donna le libre-arbitre, mais ils sombrèrent dans le péché en choisissant de désobéir à Dieu. Après l'entrée du péché dans le monde, tous les hommes sont devenus pécheurs par nature (Romains 5:12–14) et se sont retrouvés séparés de Dieu. Mais dans Son amour et Sa miséricorde infinis, Dieu s’est réconcilié avec l'humanité en donnant au monde Son Fils unique « pour que tous ceux qui placent leur confiance en Lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle. » (Jean 3:16) Par conséquent, nous croyons que quicon¬que accepte la rémission des péchés que Dieu lui accorde par l'intermédiaire de Jésus-Christ, est pardonné et réconcilié avec Dieu, et qu'il vivra éternellement en Sa présence dans l’au-delà.

Le salut, ou rédemption, est un don d'amour de Dieu par lequel Il nous accorde Sa miséricorde et Son pardon, et qui ne peut s’obtenir que par la foi en Jésus: « Il nous a sauvés non pas à cause des actions justes que nous avons pu faire, mais parce qu’Il a eu pitié de nous. » (Tite 3:5, PDV) Une fois qu'une personne a reçu le don du salut, elle est sauvée pour toujours; à sa mort, son âme vivra éternellement au Ciel: « Je leur donne la vie éternelle : jamais elles [Mes brebis] ne périront et personne ne pourra les arracher de Ma main. » (Jean 10:28) Un fois sauvés, les croyants restent faillibles et ils auront toujours besoin que Dieu pardonne leurs fautes, mais ils ne pourront jamais perdre leur salut, quels que soient leurs fautes et leurs péchés.

Genèse 3:17–19; 1 Corinthiens 15:21–22; Romains 3:23; 6:23; Ephésiens 2:7–9; 1 Jean 1:8; Actes 4:12; 1 Jean 5:12; Romains 5:8–9, 8:38–39

La Foi

La Bible nous dit que Dieu honore et récompense celui qui s'approche de Lui par la foi (Hébreux 11:6). La foi grandit et se renforce par l'étude de la Parole de Dieu (Romains 10:17); la foi vivante est celle qui se traduit en actes (Jacques 2:17). Nous croyons que notre foi devrait être une partie intégrante de notre vie sous tous ses aspects, et dans nos relations avec autrui. « Le juste vivra par la foi » (Romains 1:17).

Nous croyons que Dieu aime chacun de Ses enfants, et qu'Il veut les guider, les soutenir, les réconforter, les fortifier, et subvenir à tous leurs besoins. Notre foi nous donne la force de Lui faire confiance dans l'épreuve, même lorsque nous ne comprenons pas Ses voies ou pour quelle raison Il permet que nous soyons en proie aux difficultés. Pour notre part, nous mettons notre vie, nos espoirs et notre futur entre les mains de Dieu, et nous Lui faisons confiance pour tenir les promesses qu'Il nous a faites. Nous sommes assurés qu'en fin de compte, toutes les expériences auxquelles sont confrontés ceux qui L'aiment concourent à leur bien (Romains 8:28).

Hébreux 11:1,6; Marc 9:23; Matthieu 8:24-26; 2 Corinthiens 5:7; Matthieu 9:29; Hébreux 10:35; Proverbes 3:5-6; Esaïe 55:8-11 ; Psaume 27:13-14, 23:1-4, 34:15, 17-19, 91:14-16

Une Vie en accord avec Dieu

Nous croyons que tout chrétien devrait être un exemple vivant de l'amour de Dieu, aussi bien en paroles qu'en actes. Notre vie devrait refléter fidèlement les vertus spirituelles énumérées dans la Bible, comme l'amour, la joie, la paix, la patience, la gentillesse, la bonté, la fidélité, la douceur et la maîtrise de soi (Galates 5:22–23).

Nous adhérons au commandement biblique qui nous enjoint de « ne pas aimer le monde ni rien de ce qui fait partie de ce monde » (1 Jean 2:15). Pour nous, cela signifie que le croyant doit s’abstenir de prendre part aux activités et aux pratiques de la société qui sont incompatibles avec les enseignements du Christ, et qu'il doit prendre garde à ne pas se conformer aux attitudes et aux valeurs qui sont contraires aux enseignements de Dieu.

Nous sommes convaincus que le salut est éternel et qu'on ne peut en aucun cas le perdre; toutefois, lorsque nos actions vont à l’encontre du commandement de Jésus d'aimer Dieu et notre prochain, nous nous éloignons de Lui. Nous croyons que nous devrions nous efforcer de suivre les traces de Jésus, de vivre selon les principes énoncés dans Sa Parole, et de surmonter nos faiblesses personnelles et les péchés qui risquent d'affecter notre relation avec Lui et nos semblables.

1 Jean 2:5–6; Jacques 2:26; 1 Jean 2:15–17; Romains 12:1–2; Proverbes 16:6; Jacques 3:17–18

Communiquer avec Dieu

La prière est le moyen par lequel nous communiquons avec Dieu. Par la prière, nous exprimons notre dépendance envers Dieu; nous Lui adressons notre gratitude et nos louanges; nous Lui demandons de nous venir en aide et d'aider les autres.

Nous croyons que, loin d'être un simple rituel religieux, la prière devrait être la manifestation ardente de notre relation avec Dieu. Les prières ont le pouvoir de libérer la puissance de Dieu, conformément à Sa volonté, et d'apporter les réponses, les ressources matérielles, la guérison, le réconfort, la paix de l'âme, les conseils dont nous avons besoin, et même de produire des miracles. Jésus disait: « Tout ce que vous demandez dans vos prières, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé. » (Marc 11:24)

Nous croyons que Dieu cherche à communiquer avec les hommes. Il voudrait que chaque personne ressente Sa présence dans leur vie. Il désire nous guider, nous encourager et nous instruire. Il parle au cœur de tous ceux qui Le recherchent par des signes, parfois imperceptibles, parfois plus tangibles, qui révèlent Sa présence.

Dieu a promis de faire connaître Ses Paroles à Ses enfants par le truchement de Son Esprit (Proverbes 1:23). La Bible appelle l'aptitude à recevoir directement des messages de Dieu, le don de prophétie. La prophétie est un don du Saint-Esprit. Tous les croyants peuvent recevoir ce don qui peut jouer un rôle important dans leur vie de tous les jours (Actes 2:17).

Jérémie 33:3; Jean 14:13-14; Matthieu 7:7-8; 1 Jean 5:14-15; 1 Thessaloniciens 5:17; Romains 12:6; Actes 2:17–18; Proverbes 3:5,6; Ephésiens 5:20; Psaume 34:1

La Grande Commission

Les chrétiens ont reçu du Christ la mission de faire connaître la bonne nouvelle de Son amour et du salut aux autres (Marc 16:15). L'amour de Dieu et le salut en Jésus sont pour tous les hommes; ce sont des dons qui sont destinés à être partagés généreusement avec les autres. Nous croyons que les chrétiens devraient chercher à partager le message de Dieu avec toutes les couches de la société par des méthodes qui sont en harmonie avec les valeurs chrétiennes.

Jésus a donné l'exemple à Ses disciples: Il ne s'est pas contenté d'inculquer des valeurs et des principes spirituels, Il a aussi montré de la compassion et est venu en aide à ceux qui étaient dans le besoin, y compris les pauvres et les déshérités de Son époque. Nous croyons que les chrétiens devraient suivre cet exemple en s'employant à réconforter, aider, et s’occuper de ceux qui sont dans le besoin.

Matthieu 28:19–20; 2 Timothée 4:2; Daniel 12:3; Actes 26:18; Matthieu 5:14,16; Luc 9:1-2; Matthieu 10:8; Proverbes 3:27; Proverbes 19:17; 1 Corinthiens 16:14

La Communauté de la Foi

Nous croyons que l'Eglise est une entité spirituelle qui englobe tous ceux qui croient en Jésus-Christ. L'appartenance à la grande fraternité des chrétiens ne se définit pas par des critères ayant trait à un bâtiment, à une dénomination, ou à une institution; c'est avant tout une communauté de la foi, une union spirituelle dans l'amour de Dieu. « Dieu est Esprit et il faut que ceux qui L’adorent L’adorent par l’Esprit et en vérité. » (Jean 4:24)

Nous croyons que la description que nous donne le Nouveau Testament des liens étroits qui unissaient les membres de l'Eglise primitive, de la coopération enthousiaste de ses membres et de leur unité spirituelle, n'a pas seulement une valeur historique mais qu'elle devrait servir de modèle à chaque nouvelle génération de croyants.

Les membres de la Famille Internationale font partie d'une communauté mondiale de la foi, et ils se considèrent comme des frères et sœurs en esprit, unis par la foi et un dessein commun. Nous croyons que, tout comme Jésus a donné Sa vie pour nous, « nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères » (1 Jean 3:16) et nous mettre au service les uns des autres, par amour (Galates 5:13). Nous croyons que nous avons la responsabilité, en tant que chrétiens, de travailler en harmonie avec les autres pour montrer l'amour de Dieu au monde et contribuer à améliorer la qualité de vie de nos semblables.

1 Pierre 2:5 ; Ephésiens 2:19–22; 1 Corinthiens 12:12–14; Actes 2:46; 1 Jean 1:7; Psaume 133:1; 1 Pierre 4:8; Jean 15:13

L'Épouse du Christ

La Bible compare la relation qui unit Dieu à Son peuple—entre le Christ et Son Eglise—à celle qui unit l'époux à son épouse. La Bible nous dit : « Celui qui t’a faite, c’est ton époux. Il a pour nom le Seigneur des armées célestes » (Esaïe 54:5) et « nous appartenons à Celui [Jésus] qui est ressuscité des morts, pour que nous portions des fruits pour Dieu. » (Romains 7:4)

Nous croyons que la métaphore maritale employée dans la Bible pour représenter la relation d'intimité spirituelle existant entre Jésus et Son Eglise, symbolise l'union passionnée du cœur et de l'esprit que Jésus aspire à connaître avec chacun de Ses disciples.

Osée 2:19–20; Esaïe 61:10, 62:5; Ephésiens 5:25; Apocalypse 19:7–9

La Vocation de Disciple

La vocation d'un disciple chrétien se caractérise par l'engagement à croire et suivre l'enseignement de Jésus. « Si vous vous attachez à la Parole que Je vous ai annoncée, vous êtes vraiment Mes disciples. » (Jean 8:31) Nous croyons qu'aujourd'hui encore, Jésus met les croyants au défi de Le suivre et d'appliquer Ses enseignements. Son appel à Le servir n'a pas changé depuis l'époque lointaine où Il appelait les pêcheurs de la mer de Galilée à Le suivre: « Suivez–Moi et Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. » (Matthieu 4:19)

Les Évangiles retracent la vie de Jésus et de Ses disciples les plus proches, qui choisirent de mettre leur vie au service de Dieu. Nous croyons qu'aujourd'hui encore, Dieu appelle les gens à consacrer leur vie à Le servir. La forme et le niveau d'engagement de celui ou celle qui veut servir le Christ sont une affaire de foi et de conviction personnelles.

Luc 9:23–24; Jean 8:31–32; Jean 15:16; Jean 12:26; Marc 8:34–38

La Loi d'Amour de Dieu

Nous croyons que la Loi d'Amour de Dieu, telle qu'elle nous est révélée en Matthieu 22:35-40, devrait imprégner chaque aspect de la vie du chrétien et régler sa conduite et ses relations avec autrui. Un jour, un spécialiste de la Loi de Moïse voulut éprouver Jésus en Lui demandant : « Maître, quel est, dans la Loi, le commandement le plus grand ? Jésus lui répondit : – Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est là le commandement le plus grand et le plus important. Et il y en a un second qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. Tout ce qu’enseignent la Loi et les prophètes est contenu dans ces deux commandements. » Nous en concluons que les actes d'un chrétien devraient toujours être motivés par l'amour de Dieu envers son prochain, c'est-à-dire un amour désintéressé et animé par un esprit de sacrifice.

La Loi d'Amour de Dieu est l'accomplissement final et l'achèvement de la Loi biblique, en particulier des Dix Commandements, étant donné qu'elle accomplit l'intention et l'esprit de ces lois. « Car la Loi se trouve toute entière accomplie par l’obéissance à cette seule parole : Aime ton prochain comme toi–même. » (Galates 5:14) Par conséquent, nous sommes convaincus que le salut et la Loi d'Amour de Jésus libèrent les chrétiens du carcan des lois mosaïques de l'Ancien Testament, et qu'ils ne sont plus tenus de les observer. Par contre, ils sont soumis à une loi supérieure, à savoir la Loi d'Amour du Christ, qui dicte désormais leur conduite dans leurs rapports avec les autres.

Romains 13:8–10; Jacques 2:8; Galates 2:16, 3:23-25; Romains 13:10; Jean 13:34; Romains 10:4; Matthieu 5:38-46

La Cène

La Cène, que l'on appelle aussi la communion ou l'eucharistie, est une simple cérémonie que Jésus a demandé à Ses disciples d'observer pour commémorer Son sacrifice pour l'humanité (1 Corinthiens 11:25). Les croyants partagent le pain qui est rompu pour rappeler que le corps de Jésus fut brisé pour la guérison de notre corps, et le vin qui représente le sang que Jésus versa pour la rémission de nos péchés. Nous croyons que, par les souffrances et la mort du Christ sur la croix, Dieu a permis à tous les êtres humains d'obtenir non seulement le salut de leur âme, mais aussi la guérison de leurs infirmités physiques.

Matthieu 26:26–28; Luc 22:17–20; Jean 6:51; 1 Corinthiens 11:23–26; Esaïe 53:5

L'Au-delà

Nous croyons que chaque être humain a une âme éternelle, et qu'à la mort, leur âme entre dans l'au-delà, où chacun sera récompensé ou jugé en fonction de sa conduite ici-bas, et se verra attribuer une place en conséquence.

Dieu a préparé au Ciel un lieu de toute beauté, un lieu de paix et de joie éternelles, pour tous ceux qui croient en Jésus-Christ (1 Corinthiens 2:9) et qui acceptent Son salut. « Il demeurera avec eux et ils seront ses peuples. Dieu Lui–même sera avec eux, Il sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux. Il n’y aura plus de mort, il n’y aura plus ni deuil, ni lamentations, ni douleur. » (Apocalypse 21:3–4, BFC)

S'il est vrai que l'admission au Ciel est gratuite, nous croyons que les croyants recevront des récompenses dans l'au-delà en fonction de leurs actes dans cette vie, et dans la mesure où ils auront vécu conformément aux lois d'amour de Dieu.

La Bible nous dit que « Dieu ne veut pas qu’un seul périsse. Il voudrait, au contraire, que tous parviennent à la repentance. » (2 Pierre 3:9). On y apprend aussi que Jésus est allé prêcher aux morts et aux esprits prisonniers du séjour des morts (1 Pierre 3:18–20, 4:6). Nous croyons qu'Il continuera de tout faire pour réconcilier l'univers avec Lui-même. (Colossiens 1:20) Nous ne pensons pas que tous les gens qui meurent sans avoir reçu Jésus-Christ comme Sauveur seront jetés automatiquement dans ce lieu de désolation et de souffrances qu'est l'enfer, ni qu'ils seront privés à tout jamais du salut et de la rédemption. Nous croyons que, dans Son amour infini, Dieu continuera d'aimer ceux qui sont morts sans avoir été sauvés et qu'Il fera tout pour les amener à la connaissance de la vérité (1 Timothée 2:4).

Jean 14:1–3; 1 Pierre 1:3-5; 2 Corinthiens 5:1–2; 1 Timothée 2:4, 4:10; Apocalypse 20:11–13; Romains 5:18, 21; 2 Corinthiens 5:10, 18–19; Romains 8:18; Apocalypse 22:12; 1 Corinthiens 3:13-15

Les Anges et les Croyants Défunts

Les anges sont de puissants êtres spirituels créés par Dieu et chargés de veiller sur l'humanité. La Bible abonde en récits décrivant l'intervention d'anges pour protéger le peuple de Dieu, pour lui porter assistance et lui transmettre Ses messages. Nous croyons que les anges de Dieu sont aujourd’hui encore chargés de cette responsabilité.

Nous croyons que, comme Il le fait avec les anges, Dieu confie aussi aux esprits des croyants défunts la responsabilité d'assister Son people et de lui transmettre Ses messages. La preuve en est fournie dans les références bibliques aux esprits des prophètes défunts, tels Moïse et Elie apparaissant pour s'entretenir avec Jésus (Luc 9:28–31). Paul parlait des croyants défunts comme d'une « grande foule de témoins » veillant sur les humains. (Hébreux 12:1)

Psaume 34:7; 91:11–12; 2 Rois 6:15–17; Actes12:7–11; Matthieu 1:20–24; Luc 2:9–15; Apocalypse 19:10; Hébreux 12:22–23

La Guerre Spirituelle

Nous croyons qu'il existe un royaume spirituel, invisible pour notre monde physique, habité par Dieu et Ses anges, et par Satan (le diable), l'ennemi de toute justice. Satan et ses esprits malins sont en rébellion ouverte contre Dieu, et sont les instigateurs de la plupart des souffrances et des maux qui ont, de tout temps, affligé l'humanité.

Nous croyons que Dieu et Ses forces d'un côté, et le diable et ses forces maléfiques de l'autre, se livrent une lutte sans merci où le bien affronte le mal, chacun cherchant à influencer l'âme et l'esprit des humains et à influer sur le cours de l'histoire.

Nous croyons que les chrétiens peuvent jouer un rôle important dans cette guerre de l'esprit, par leurs choix et leurs actes qui servent la cause du royaume de Dieu. Par contre, certaines personnes commettent des actes ignobles et se mettent au service du mal en essayant de détruire la foi et le bien (Ephésiens 6:12).

La Bible prédit qu'au bout du compte, Satan et ses partisans seront vaincus, et que le plan de Dieu pour l'humanité finira par triompher (Apocalypse 20:1–3,10). Ensuite, le Royaume de Jésus sera instauré sur la Terre, et « le royaume du monde passera maintenant aux mains de notre Seigneur et de Son Christ. Il régnera éternellement. » (Apocalypse 11:15)

Actes 26:18; Luc 10:18; 1 Pierre 5:8; Apocalypse 12:7–9; 1 Jean 3:8; 1 Corinthiens 10:3-5; Ephésiens 6:11-12

L'Intervention Divine

La Bible fait état de nombreux actes surnaturels de Dieu qui défient l'entendement. Nous croyons que, de tout temps, Dieu est intervenu dans l'ordre naturel des choses pour modifier de façon surnaturelle des situations et des circonstances. Aujourd'hui encore, Il continue de le faire pour nous montrer Son amour et Sa puissance.

Lorsque Jésus était parmi nous, Il n'a pas seulement manifesté Son amour pour l'humanité en guérissant l'esprit et le cœur des gens qui étaient perturbés, mais Il a aussi fait des miracles pour guérir les maladies physiques et les corps estropiés, et pour nourrir les gens qui avaient faim. « Jésus–Christ est le même hier, aujourd’hui, et pour toujours » (Hébreux 13:8) ; c'est pourquoi, nous sommes convaincus qu'aujourd'hui encore, Il accomplit les mêmes miracles.

Matthieu 4:23–24; 10:1; Marc 16:17–18; Matthieu 8:16–17; Luc 7:12-16; 1 Corinthiens 12:7,10

Les Clés du Royaume

Nous croyons que les dons spirituels que Jésus a donnés à Ses premiers disciples sont aussi destinés aux chrétiens d'aujourd'hui. Nous croyons que lorsque Jésus déclarait: « Je te donnerai les clefs du royaume des cieux ; et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux ; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux » (Matthieu 16:19, DRB), Il léguait bel et bien les clés spirituelles du royaume des cieux à Ses disciples afin qu'ils aient un accès direct et plus large à Son pouvoir. Désormais, lorsqu'ils prient, les croyants peuvent invoquer les clés du royaume et libérer la puissance de Dieu dans toute situation qui est conforme à Sa volonté.

Matthieu 18:18; Luc 10:19; Apocalypse 1:18

L'Importance de la Cellule Familiale

Nous croyons que Dieu a destiné la cellule familiale à être l'élément de base de la société. Il a ordonné que les membres d'une famille vivent ensemble et qu'ils se soutiennent et s'assistent mutuellement tout au long de la vie. La cellule familiale est essentielle pour élever et éduquer les enfants.

Les enfants sont un don du Ciel, un cadeau inestimable que Dieu nous confie: « Les enfants sont un héritage donné par l’Eternel ; et le fruit du ventre est une récompense de Dieu. » (Psaume 127:3, Mar) Nous estimons que les parents chrétiens ont le devoir d'aimer et de bien s'occuper de leurs enfants, de leur inculquer des principes et des valeurs morales chrétiennes, et de les élever dans l'amour et le respect de Dieu et du prochain. (Ephésiens 6:4)

Nous croyons que Dieu a créé et ordonné le mariage entre l’homme et la femme, et que cette union est la relation idéale pour élever les enfants et assurer la stabilité de la famille. Les croyants qui se marient s'engagent solennellement et devant Dieu à aimer, à chérir et à s'occuper de leur femme ou de leur mari, et de leurs enfants. (Matthieu 19:4–6.)

Psaume 68:6 ; Ephésiens 6:1-4; Genèse 2:18, 21–24; Ephésiens 5:25–31; Psaume 127:3–5; Matthieu 19:13–14; Proverbes 22:6; Deutéronome 6:5–7

La Sexualité

Nous croyons que c’est Dieu qui a créé la sexualité, et nous considérons qu'elle est une partie intégrante de la vie. Le récit biblique nous apprend que Dieu a commandé au premier homme et à la première femme: « Soyez féconds, multipliez–vous, remplissez la terre » (Genèse 1:28). « Dieu considéra tout ce qu’Il avait créé »—ce qui devait certainement inclure leur corps et leur sexualité— « et Il trouva cela très bon » (Genèse 1:31).

Nous estimons que les relations hétérosexuelles pratiquées entre adultes majeurs et consentants, dans le cadre défini et approuvé par Dieu, sont une pure merveille de la création de Dieu, et qu’à ce titre, elles sont approuvées par les Écritures.

Genèse 1:26–28; Genèse 2:18–25; Tite 1:15; Romains 13:20; Galates 5:22–23

Le Caractère Sacré de la Vie

Nous croyons que la vie humaine est sacrée et que chacun a le droit d'être traité avec le respect qui est dû à tout être humain créé à l'image de Dieu. Notre devoir de chrétiens nous dicte d'aimer notre prochain comme nous-mêmes (Marc 12:31) sans distinction de race, de sexe, de religion, de nationalité ou de statut social. Nous sommes opposés à toute forme de discrimination et de préjugés, et nous condamnons la violence comme étant contraire au dessein de Dieu.

Nous croyons que la vie est un don précieux de Dieu que l'on doit respecter et protéger, depuis la conception jusqu’à la mort. Dieu est le seul à pouvoir donner la vie ; par conséquent, nous sommes d'avis qu'il Lui revient, à Lui et à Lui seul, de décider du moment de la mort de chaque être humain. (Psaume 31:15)

Genèse 1:27; 2:7; Psaume 139:14–16; Galates 6:10; Romains 2:11; 1 Corinthiens 16:14

Responsabilité Civique

Nous estimons que les croyants ont le devoir de se comporter en toutes circonstances en bons citoyens, conformément aux valeurs chrétiennes; de faire preuve d'honnêteté et d'intégrité, et de contribuer au bien-être de leur communauté. Nous adhérons à l'enseignement biblique selon lequel « tout homme est tenu de se soumettre aux autorités supérieures » (Romains 13:1). Toutefois, lorsque la loi viole la conscience ou la foi du croyant, ou qu'elle lui interdit de pratiquer librement sa foi, nous croyons que le chrétien doit suivre ce que lui dicte sa conscience. (Actes 5:27–29)

Romains 12:18; 13:1–7; 1 Pierre 2:17; Matthieu 22:20–21; Actes 4:19–20

Le Retour de Jésus

Nous sommes persuadés que les Ecritures bibliques prédisant des événements futurs du monde s'accompliront aussi sûrement que de nombreuses autres prédictions bibliques se sont réalisées dans le passé. Nous croyons que nous vivons en ce moment à l'époque que la Bible appelle « les Derniers Jours », c'est-à-dire la période de l'histoire qui précède le retour de Jésus-Christ (2 Timothée 3:1). Son retour marquera le commencement d'un millénaire de paix, la cessation des guerres et de la violence, et l'avènement de la justice et de l'équité pour tous les hommes. (Voir « Le Temps de la Fin. »)

Daniel 12:4; Matthieu 24:29–31; Apocalypse 11:15; Daniel 2:44; Esaïe 11:9